Ceremony of Carols (PROCESSION)

J’entends le chant des anges
Une douce mélodie résonne dans le noir
Il parait qu’un enfant juste posé sur des langes
Vient éclairer la nuit et distiller l’espoir

Laissons là nos ouvrages et suivons le présage
Une étoile dans le ciel semble guider nos pas
Soyons les tout premiers à lui porter hommage
Les tout premiers témoins de ce qu’il accomplira

Alléluia Dieu s’est fait homme sur la terre
Annonçons la nouvelle une enfant est notre roi
Allons célébrer sa gloire laissons éclater notre joie
Chantons la vie chantons ce grand mystère

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

La fille d’Ipanema

Jamais on ne vit rien de plus adorable
Ondulante Carioca les pieds nus sur le sable
Elle passe en oscillant comme si elle dansait la samba
Et mon souffle se coupe à chacun de ses pas

Tous les regards captifs emportés dans son sillage
Semblent se croire soudain victime d’un mirage
Le mien encore plus triste se voile d’un ombrage
Et mon amour secret vogue vers son naufrage

Chaque jour elle passe et marche vers la mer
Jamais elle ne me voit et j’en suis bien amère
Chaque jour je lui souris mais elle ne me voit pas
Toujours plus jolie la fille d’Ipanema

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le cœur de la rose.

Si l’on déchire les livres d’images
Si l’on arrache les récits page après page
Quel sera le destin de ceux qu’on a condamnés
Les princesses aux yeux bleus les princes passionnés

Quel avenir pour ceux aux mémoires de papier
Pour point final une feuille déchirée
Plus de début de rêve dans le cœur de la rose
Plus de miroir secret fleur fanée et morose

Parfums de lys odeurs corrompues
Ne seront que chagrin des possibles perdus
Amer regrets inévitable mauvais sort
Lunes échevelées perdant leurs rayons d’or

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Das Klinget.

Tinte timbre doux et sautillant
Grimpe des pieds au cœur
Dépose chaque note au fond de leurs tympans
Plus chatoyant que la plus belle des couleurs

Sons plus purs et plus fins que l’argent
Les âmes tordues se redressent fières et dansent
Les soucis corrompus se dissolvent dans l’air
Aucun pied même fourchu ne s’oppose à la transe

Sonne et vibre encore petit carillon magique
Envoute les méchants et leurs projets tragiques
Car le beau les assaille au plus profond de leur être
Le beau les envoute plus sur que des incantations secrètes

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Voi che sapete che cosa e amor (Cherubino) Figaro Fantaisie.

Vous connaissez l’amour mais pour moi c’est si nouveau
Que ce soit le jour ou la nuit mon âme est  sans repos
Je suis saisi soudain dans un étau de glace
Puis tout à coup mon cœur s’agite et devient flamme
Puis à nouveau douleur  tourments infâmes
Je veux encore souffrir pour exister dans cette place
J’ai peur à tout instant que la douleur s’en aille
Brûler à chaque instant aux visions qui m’assaillent
Je ris à chaque instant je saute et je danse
Mon esprit en chaos s’est offert une transe
Le plaisir s’est allié à un désir brulant
La raison en défaut force le cœur à aimer son tourment
Je dois abandonner ma raison pour garder une trace
Et je suis tout saisi de nouvelles angoisses
Je brule à chaque instant aux visions qui m’assaillent
Et meurt à petit feu lorsque mon cœur s’entaille
Voilà le sentiment auquel je m’abandonne
Voilà de quoi est fait l’amour que l’on me donne

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Tico tico.

Petit oiseau par ci
Petit oiseau par là
C’est décidé moi je m’en débarrasse là

Il grignote tout son sou
Il sème du grain partout
Il n’en a pas encore pris assez à son goût

Petit oiseau c’est fou
Rentre chez toi c’est tout
Même le chat à l’air de s’amuser beaucoup

O le vilain matou
Court avec lui partout
J’ai l’impression qu’on n’en viendra jamais à bout

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Va pensiero.

On peut enfermer l’homme derrière de hauts murs
Mettre des chaînes aux mains mettre des chaînes aux pieds
Se déclarer les maîtres de leur destinés
Les tenir au fin fond de cachots malsains et obscurs

Mais l’esprit jamais ne sera en esclavage
Les pensées les plus pures seront toujours libres et rebelles
Les âmes toujours transportées toujours en voyages
Et pour la pensée aucune entrave cruelle

Aujourd’hui il traverse le pays de son enfance
La fraicheur du printemps vient rafraichir sa peau
Le vent l’a transporté loin des pires offenses
Son esprit se repose sur l’arbre le plus beau

Va pensée loin de tous ces outrages
Vole en la mémoire ton pays puise ce qu’il faut de courage
Pour supporter l’infamie de cet enfer cette prison
Et ne laisser échapper qu’une faible lamentation

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Amazing Grâce.

Il m’a pris comme j’étais il s’est intéressé à moi
Mon esprit était mauvais et mauvaise était ma foi
Mais il est venu et a allumé la lumière
Il est venu et c’était un chant sur la terre

Tout est calme dans mon âme en paix tout est doux
L’étrange Grâce l’incroyable Grâce magnifie tout
C’est elle qui me guide qui dessine mon temps
Elle est ma seule lumière mon plus beau chant

Aucun danger ne pourra plus perturber mon sommeil
Je traverse les pièges les épreuves en confiance
Je sais au fond de moi que mon sauveur veille
Qu’il protège les miens et toutes mes errances

Et je sais qu’après ma mort j’aurai une autre vie
Un au-delà joyeux dans la paix de l’esprit
Je ne crains rien auprès de mon créateur
L’univers est en sa main rien ne saurait me faire peur

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Ave Maria.

Marie c’était sans doute le plus bel enfant du monde
Comme toutes les mères avant et après toi
Le mystère on s’en doute dépassait ton effroi
De ne pas savoir où te conduirait cette étape féconde

Avec à tes côtés un compagnon de route
Simple et bon et pour qui n’existait pas le doute
Protégeant l’avenir d’un insondable amour
Ton fardeau certainement n’en était pas moins lourd

Ave Maria ce qui en toi trouvait le jour
La lumière de l’enfant au début de son parcours
Le grand mystère prenant de drôles de détours
Sanctifiait ton corps de femme et de mère pour toujours

Puisses-tu à jamais veiller sur le sacré qui porte la vie
Toutes les mères à genoux qui humblement te prient
Quand le miracle éternel chaque fois se reproduit
Et celles qui n’ont pas croisé ta route les aimer aussi (bis)

Publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE | Tagué , , | Laisser un commentaire

Sagesse est passée.

Combien de fois Sagesse ai-je posé ma plume sur tes notes
Combien de fois mon souffle sur tes mains qui tapotent
Combien d’œuvres pour flûtes et piano ont-elles été écrites
Juste pour satisfaire la faim de nos rendez-vous sans publique
Combien de temps reste t’il aux silences entre deux passages magiques
Combien d’éclats de rire sur embouchure qui se délite
Doigts qui s’emmêlent tempi qui s’excitent
Combien de temps avant que l’esprit ne me précipite
Dans le manque affolant du jeu qui n’existe que par toi
Dans cette histoire musicale sans arrête ni tranchant
Et qui me submerge d’un désir de jouer si puissant
Combien de temps avant de coller ensemble des sons à nos choix
Je crois que la clepsydre n’est pas tournée du bon côté
Je crois que le seul possible est d’arrêter d’y penser

Publié dans MA VIE EN MUSIQUE, Non classé | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

J’irai demain par les chemins…

J’irai demain par les chemins promener ma mémoire
Engranger des pas des sensations des odeurs
Souffrir en grimpant savourer au sommet ma petite victoire
Redescendre et remonter encore ça ne me fait pas peur
M’arrêter au bord d’un sentier innocent
Pour grignoter un bout boire un peu d’eau rêver surement
Prendre un cliché le reprendre encore puis encore une fois
Sentir craquer sous mes pieds des petits bouts de bois
Écouter le chant des oiseaux et les chanter par devers moi
Imprimer la cadence au son des bâtons au bout de mes bras
T’écrire une lettre que je ne t’enverrai pas
Et penser penser encore à la vie au monde au temps passant
Me laisser envahir par un refrain lancinant
Accorder sur la nature mon plus secret diapason
Et chargée d’énergie rentrer à la maison

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

A peine un courant d’air.

A peine un courant d’air lecteur
Ton passage est si discret
La chaleur de ton regard savamment disposée
Sur un mot un autre mot tu digères mes secrets

Pas le bruit des feuilles
Pas de lourdeur sur tes mains aucun recueil
Juste prises dans la toile de tes pensées
Les miennes qui se dispersent sans vent ni marée

Publié dans Non classé | Tagué , , | Laisser un commentaire

Rencontre en forêt.

Au bout d’un paysage un tout petit peu secret
Un étroit avenir jamais emprunté ensemble
Retenant notre souffle nos pas sans bruit il me semble
Nous avancions vers la vie dans un rythme discret

Entre deux arbres aussi beaux qu’immobiles
Se tenait toute une troupe camouflage subtil
C’était un peu dommage d’avoir oublié les focales
Preuves de nos forêts vivantes et animales

Nous aurions pu des heures contempler ces vestales
Fines élancées parées des couleurs de la flore locale
Mais ce qui nous appelle est un leurre puissant
Et le chemin toujours nous ramène dans le rang

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Fadeur et boniment

Pour être juste là dans un recoin de pensée
Une personne de plus pour partager un peu d’espace
Juste présente mais sans occuper beaucoup de place
Avec dans ma poche un petit morceau de forêt
Forcément les paroles des religieux très peu m’inspirent
Tous ces prêchiprêchas sont si loin de ce que je respire
Je sens sous leur sang l’hypocrite pouvoir des biens pensant
Cortège de rituels volés à des justes d’un autre temps
Et pourtant j’apprends plus de choses en une heure qu’en cent
Et par delà la mort qui scelle le destin d’un atroce point final
L’amitié forte et véritable luit vivante comme sur nuit le fanal
Farouche féroce puissante elle déferle vague des puissants
Et je pense qu’il n’y a sans doute pas de mots pour le survivant
Aucun mot aucun acte tout n’est que fadeur et boniment

Publié dans CHAGRINS PARTAGES, Non classé | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Ce qu’on peut faire avec des mots…

Ce qu’on peut faire avec des mots c’est fou
Les mots ça sert à se forger un avenir à cultiver son passé
C’est utile pour défendre à bon dosage ses idées
Mais il est parfois futile de se mettre debout
Pour étudier un mot plus haut que les autres
Alors qu’au fond tout le monde se vautre
Dans des dédales de mots fourre-tout
Les mots parfois vous poussent à bout
Loin de moi l’idée de poser un mot de travers
S’il le souhaite qu’il reste la tête à l’envers
Je préfère qu’il ne soit pas le mot de trop
Celui qu’on regrette d’avoir dit un peu fort
S’il en est ainsi beaucoup de mots ont tort
Les mots à déchoir sont les couloirs des dicos
 Il était beau celui reçu tout à l’heure
Les téléphones écrivent maintenant du bonheur
Il y en avait plusieurs des mots et bout à bout
Il formait pour mon inspiration de belles phrases
Alors j’ai répondu avec beaucoup d’emphase
Et j’ai donné temps amitié confiance c’est tout

Publié dans Non classé | Tagué , , , | 3 commentaires