Manque de Sagesse.

Dans ton antre quelques notes comme des graines
Au piano silencieux tes mains dessinent ailleurs
Ce que la vie oblige à faire pour gagner quelques heures
De vie dans les recoins où elle nous entraine
Dans ton antre Sagesse sur ton territoire en ton absence
Où se tiennent les visages qui peut-être savent leur chance
De te connaitre j’ai trop mangé de ton inconsistance
Du manque de ton amitié fine saupoudrée d’accords parfaits
Trop soufflé ailleurs que sur l’expression de tes silences
Trop vécu sans ton chant dans ce présent imparfait
Sans tes doigts je ne suis qu’une ligne aux parfums évaporés
Un fil de sons qui ne s’étire que pour se faire déposséder
De son sens profond un râle un frémissement vide de sens
Le vent flûté n’est presque rien sans ton essence
Qu’un murmure qui s’échappe d’une hauteur déterminée
Une lamentation qui dit mais où donc es-tu passée
Je suis allée vers eux parce qu’ils m’avaient appelée
Mais ils étaient comme moi c’est toi qu’ils attendaient

Cet article, publié dans CARNET DE MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s