Peuple des écrans

Je vous vois marcher sur mes pas dans les sentiers étroits
Des pensées qui dépassent de leurs contenants
Effeuiller les dernières branches de mon automne flamboyant
Respirer les parfums vaporisés au hasard mais voilà
Je ne sais pas vraiment ce qui vous amène dans ce repère
Je ne connais pas la nourriture qui tout à coup pourrait vous plaire
Quel est le mot le plus fin la phrase la plus subtile
La traduction du rêve projeté la plus habile
Je navigue entre deux propositions j’hésite je tergiverse
Avant de vous écrire je pèse l’essence qui me berce
L’esprit de la lettre l’enveloppe du message
J’ai peur de vous servir un bien mauvais présage
Mais vous comme des enfants s’abreuvant à la source
Toujours aimez découvrir mes nouvelles ressources
Toujours épousez mes idées les rendant propres et belles
Merci peuple de l’ombre caché derrière vos lumineux remparts
Peuple des écrans qui nous unissent et nous séparent
Votre présence discrète est une lueur surnaturelle

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s