Dans les eaux du Sevan

Ça chante en soir qui ruissèle de chaleur
Les bras levés sérieuse et tout à son labeur
Je lui parle en un mot sur un trait de mon errance
Elle m’explique en deux notes où est l’incohérence
Tout est facile et coule de fraiche source
Les projets qui se dessinent sont une course
D’amitié construite pas à pas dans la douceur
Dans le travail dans le hasard dans la douleur
Elle lève les bras pour dessiner un ailleurs
Où il fait chaud et sec pays de montagnes
Et mon esprit se baigne déjà dans les eaux du Sevan
Elle m’emmène avec elle dans un coin de son cœur
Goûter au terreau de ses rêves originels
Et l’honneur qu’elle me fait est un cadeau du ciel

Cet article, publié dans AILLEURS, CARNET DE MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s