Jardin parfumé.

011

J’aime la rose apprivoisée et la marguerite
Les espaces partagés où les deux cohabitent
Avec des agencements ô combien subtils
Et des aires sauvages le jardinier habile
Qui garde chez lui pour préserver l’habitat
Des oiseaux des insectes la flore naturelle
En y mêlant des parfums acidulés de demoiselles
Et des herbes folles et des touches de magenta
Est un amoureux des paysages odoriférants
Il y promène sont nez et aussi celui des enfants

Cet article, publié dans GAIA, Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s