Calme avant la tempête.

Farniente salutaire calme avant la tempête
Mais la météo semble avoir fait de fausses alertes
L’air n’est pas électrique les oiseaux chantent
Le vent un souffle magique la promenade me tente

Mais il parait plus sage de prendre un peu de repos
De laisser se perdre dans l’inaction le sable du temps
Et de regarder filer la fatigue dans le silence latent
Très vite reviendra le bruit de mon petit troupeau 

Et si le ciel furieux se réveille et déploie son énergie
Pour couper le courant des ondes qui me relient
A vos pensées j’aurai le temps de lire ou de jouer
Un petit Mozart peut-être pas complètement amadoué

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s