Au mauvais moment.

Elle traverse toute une salle pour venir me trouver
M’explique que l’autre jour elle m’a entendue jouer
Que j’étais belle dans ma tenue aux accessoires brillants
En mon accord parfait avec mademoiselle sous le vent 

Elle arrive au mauvais moment je navigue au fil de l’eau
Tout ce qu’on me dit je le prends pour des gros mots
J’esquisse un sourire sans envie de discerner le vrai du faux
Tout tombe à côté vanité en berne ego fragile manque de pot 

Je suis à cran j’ai déchiré des vieux restes de peau
Pour m’en faire des mouchoirs et résister aux assauts
Si je souffle un peu trop fort je vais passer toute entière
Dans le tuyau je n’arrive pas à relever mes barrières 

Et pourtant elle insiste parle sans se douter que le terrain
Est instable et à force de babil sans le savoir elle donne la main
Alors tout-à-coup je me sens à nouveau une grande faim
De travail et trouve long le silence de la nuit jusqu’à demain

Cet article, publié dans CARNET DE MUSIQUE, CHAGRINS PARTAGES, Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s