J’attends la rose.

001

Un soir d’avril aux immortelles sensations
J’attends la rose et ses multiples variations
Qui d’un coup d’œil valideront la raison
Le sens de la vie et l’oubli véritable pardon

Car sans l’odeur des roses tout est insupportable
Aucune effluve d’exister n’a de raison valable
Car sans l’odeur des roses aucun jardin n’est territoire
Aucune consolation ne monte aucun espoir

J’attends la rose qui fera oublier les blessures
Que font les buissons qui font de vilaines figures
Qui donnera de la patience aux douleurs profondes
Et équilibrera par sa beauté l’horreur des actes immondes

Cet article, publié dans CHAGRINS PARTAGES, Non classé, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s