Dans ma caverne de son.

Dans ma caverne de son
Au climat bien tempéré
Je ronronne du juste ton
Et de sa fraîcheur acidulée
Je suis juste à l’intérieur
De ma coquille j’affleure
A la surface d’une vague d’ondes
Je caresse une belle ronde
Qui s’étire dans tout l’espace
Et s’éloigne sans laisser de trace
J’écarte un peu les doigts pour laisser filer
Un peu plus d’eau sonore entre l’infini et moi
Quelques croches fondent  en cet endroit
Concert de stalactites sur lac vert glacé
Dans ma caverne de son
J’entends ce que je pense
Avant d’avoir posé la main sur l’évidence
Le chant vole dans une bulle au ventre rond
Merveilleux cadeau qu’offre la transparence
De l’eau merveilleuse chance
Dans ma caverne de son
Quand vient le soir fatigué
Infusant quelques airs dans une tasse sans fond
Je savoure l’élixir à petites gorgées

Publicités
Cet article, publié dans CARNET DE MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s