Ma demi-soeur jumelle (suite)

Ma demi-soeur jumelle

C’est encore une évidence
Même si le temps ce voyou
A vieilli considérablement mon apparence
Et lui a encore laissé quelques coups
D’avance pour profiter de la jeunesse
Il n’y a pas une idée profonde sans que se dresse
Dans sa pensée et dans la mienne les mêmes aboutissements
Les mêmes directions mêmes choix mêmes remaniements
Je suis juste étonnée qu’elle ait rangé sa guitare
Que le grand bain de musique ne soit pas similaire
Trop de soucis peut être ont dû la faire taire
Ou peut être me suis-je servie une trop grosse part
Mais loin de ce détail nous nous laissons encore surprendre
Continuant sans nous concerter à toujours prendre
Les mêmes décisions les mêmes sentiers tortueux
Et cette gémellité fortuite est un constat joyeux

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s