Jour de lumière

Te voilà grand jour de lumière
Jour à jouer des notes à tomber par terre
En écoutant les autres intégrer leur pierre
Et construire tous ensemble des rivières
Te voilà temps de circulation éphémère
Temps de vie d’amour de partage
A lire des portées magiques sur les visages
A rêver l’âme et les yeux grands ouverts
Ne vois-tu pas comme je trépigne d’impatience
Au ventre un escadron de papillons qui dansent
J’ai tant de choses à dire à mes amis
Tant de choses à lire tout au fond de leur vie
Jamais leur présence ne me rassasie
J’ai faim encore et toujours de leur présence
Je veux me fondre en cette magique alchimie
Et m’enivrer de leurs divines essences
Je veux poser mes sons sans aucune résistance
Et souffler sans faillir sur l’équilibre de la balance
Rajouter le poids de mon âme pour la faire frémir
Fondre sous la direction si confiante et sourire
Puis redescendre tout doucement les jours d’après
Irradiant quelques ondes latentes dans une autre normalité

Cet article, publié dans CARNET DE MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s