img_20190126_114255019

Dans les grands escalators des cavernes d’acier
Des millions de gens au regard vrillé
A la mine triste aux destins emprisonnés
Peuple rampant en quête de finalité
Tel des rats aux allures pressées
Aux conduites soumises pour écarter le danger
A la méfiance par tous les pores éveillée
Réseau asocial de grande promiscuité
Je cherche des yeux l’humain qui se recroqueville
A l’intérieur de manteaux gris fragile coquille
J’insiste et parfois quelqu’un lève les yeux
Parfois l’agression est patente et le retour méchant
Heureusement que tu montes et que moi je descends
Mais avec mes deux tresses et mon chapeau joyeux
Je récolte en espèce quelques sourires de banlieue
Et parfois comble de bonheur en enfer descendus des cieux
De petits anges se sont égarés pour emprunter le lieu
Et leur aura de lumière en fait un coin radieux

Publicités
Cet article, publié dans AILLEURS, Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s