Encore et toujours…

Encore et toujours les lâches à mains rouges tuent
La magie et les parfums d’innocence
Marchent sur ce qu’il reste de pur dans nos essences
Et salissent de leurs airs impurs nos plus douces rues

Les monstres engendrés par de folles césures
Continuent à ramper dans les sanies et les souillures
De leurs Saintes Écritures bafouillées et vomies
Savoir lire est un culte qu’ils n’ont pas appris

Et derrière nos écrans accouchant de nos impuissances
Partageant les mêmes mots qu’hier absurdes et inutiles
Des bannières et des photos ridicules résistances
La douleur qui nous sidère rend nos réactions futiles

Pour les soldats de l’absurde c’est l’échec de la terreur
Chaque attentat ressoude les nations dans la douleur
Nos pensées nos actes notre amour va aux victimes
Ces inconnus deviennent nos parents ou nos amis intimes

Publicités
Cet article, publié dans CHAGRINS PARTAGES, Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s