Le champ des possibles…

Le champ des possibles est un paysage sans borne
Un lieu où tu te trouves comme un sou neuf éclatant
A ton chant végétal se mêle mes espoirs tu ris à pleines dents
Tu dissous les brouillards et les reflets d’ombres mornes

J’ai la force de te porter sur mon dos toujours et en tout lieu
Aucun autre objet du monde n’est à ce point si précieux
Seulement quelques mètres carrés te sont nécessaires
Pour traverser mes rêves et créer tout un univers

Je t’aime un peu beaucoup passionnément à la folie
Connectée par le cœur et les mains à tes accents polis
De tant de temps passé en travail et en caresses
Je vibre à l’unisson j’ai retrouvé ton adresse

Je n’y croyais plus et voyais comme une passade
Cette réconciliation d’hier encore une si fragile
Mais tu m’as récité d’un langage doux et habile
Et tu as supprimé les douloureuses glissades

Pas d’objectif entre nous que cette union libre
Nous laisse toujours goûter ce joyeux équilibre
Et que les témoins qui nous aident à nous connaître mieux
Distillent autour des nous des notes en camaïeu

Publicités
Cet article, publié dans CARNET DE MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s