Mâchoire blanche et noire ton appétit avait rongé mes doigts
Toutes sortes d’angoisses traversaient mes émois
La peur d’être happée par ta bouche trop large
De ne pas s’abandonner entière à tes baiser gigantesques
Et de plonger les deux mains dans tes cercles dantesques
De t’échouer sur un banc de sable comme une vieille barge
Et nous voici pourtant en amour comme deux vieux fous
Je sacrifie pour toi le temps que je récupère partout
L’entre-deux notes de l’argentée qui toujours te jalouse
Pour tes propos divins il s’en faudrait de peu qu’elle ait le blues
Les milliers d’harmonies qui déferlent en cascades fleuries
La font se sentir pauvre quand tu déclenches ta perfidie
L’amour que j’ai pour elle n’est pas le volcan qui me conduit
A revenir sans cesse vers toi l’inachevé l’histoire sans fin
Elle est le calme elle est la ligne droite le langage incertain
L’essentielle respiration qui nous fit traverser la nuit
Mais il lui manque la douleur qui un beau matin nous a pris
Les empreintes douteuses d’un pianiste médiocre qui s’est enfuit
Certains diront de nous que nous sommes des faiseurs de bruit
Aussi je me cache au plus profond des entrailles de la technologie
Je m’isole avec toi pour seul complice des forfaits de faux appuis
Et je grandis  seule par ta puissance ma mémoire et ton énergie
Une boule de feu se tient en mon centre recroquevillée
Tu l’expanses sans préavis comme un artefact ensorcelé
Tu me pousses au-delà des paroles au-delà de la raison
Dans mon langage premier à l’âpre goût de l’abandon
Quand  souvent je te déteste un peu sur tous les tons
Les silences vengeurs sont ma plus terrible expression
Et il me faut parfois plusieurs semaines pour être au diapason
Mais tu n’as jamais perdu ta place au cœur de mon salon

Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s