Miniwhat

Il y a un tout petit monde au fond du jardin
Portes ouvertes sur des sortes de lutins
Mais il faut en avoir la clé
Il ne suffit pas de s’endormir et de rêver
De tomber dans un puits trop longtemps fermé
Où de voyager d’île en île à son gré
L’accès à ce monde se dessine
Dans un vieux grimoire empoussiéré
Le témoignage s’en devine
Dans les écrits d’un grand-père évaporé
De petites personnes aux grandes émotions
Amours jalousie haines et passions
Arthur part à la recherche du passé pour assurer l’avenir
Il dompte  ses peurs et maîtrise ses plus grands désirs
Avec en guide l’espoir chevillé au corps
Sa quête n’est pas la recherche d’un trésor

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s