Tourner des pages.

Parce que je m’évapore entre deux mondes
La transe musicale sans enjeu et féconde
Et que l’énergie circule dans ce qu’elle attend de moi
Un tout petit geste au bon endroit

Parce qu’elle est obligée de loger sa confiance
Dans ce que je lis en même temps qu’elle
Dans le langage qui nous unit concentré d’universel
Dans mon geste sûr sans retard et sans avance

Parce que la foi dans le moment présent
Nous dispense des prières suggérées par le lieu
Que peut-être c’est ainsi être assis à côté de Dieu
Juste lui tourner les pages pour qu’il invente le vivant

Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s