Lire vos yeux océans.

Posés au fond de vos yeux océans
Pierre brillantes et coquillages géants
Quelques rêves échoués sur des marais navrants
Une vague grise monte s’écume et s’effiloche
Sur le pas d’une grotte pavée de doubles croches
Mais il se fait déjà l’heure de nager plus avant
D’oublier les nuages qui obscurcissent les ciels d’azur
Et de nous évaporer ensemble sous une voute plus pure
De nous laisser porter dans le sens du courant
De diluer nos larmes dans des pluies de printemps
Car l’avenir appartient à ceux qui soulèvent du bonheur
Un chemin nous y mène passant très près du cœur

Publicités
Cet article, publié dans CARNET DE MUSIQUE, Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s