Arthur Pendagron

Comme Uther mon père et ses deux têtes de dragon
Une blanche pour que la pureté guide son œil de faucon
Que la mort ne soit distribuée qu’au bout de l’indulgence
Et non pas au hasard et sans bonne raison
 
Une rouge pour contenir toute la puissance
Du feu qui surgit des colères de la terre profonde
Que la chaleur qui devance le guerrier et sa fronde
Fasse fuir l’ennemi de terreur qu’il perde son arrogance
 
Je suis Arthur Pendragon surgit de la légende
Tremble devant moi si ton âme impure est souillée
Car aucune vilénie ne pourra ma vision brouiller
L’enchanteur puissant marche sur ma lande
 
Ecoute la légende des combats menés avec courage
Le cri d’Excalibur au sommet de sa rage
Rejoint mes chevaliers mes frères mes égaux
Autour de la table ronde aucun nom ne prévaut

Publicités
Cet article, publié dans VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s