Alice au Pays des Merveilles. Extraits.

Alice s’endort

Les oreilles bien droites,  un très joli costume !
Je suis en retard, en retard…
Une montre à gousset : c’est toute ma fortune !
Je suis en retard, en retard…
En quel endroit me suis-je égaré ?
Il me faut vite aller la retrouver !
Je suis en retard, en retard…

Au fond du puits

Tourbillon de larmes torrent récalcitrant
Au secours je me noie c’est sur
Plus petite qu’un insecte je passe en glissant
Par le trou de la serrure
Si j’avais su j’aurais moins pleuré
Maintenant me voilà toute trempée

Rencontre avec la chenille

Sous l’armure de ses écailles
Sait-il qui il est mieux que les trois poissons qui frétillent
Jusqu’à leur destin qui déraille
Et combien de pattes ont les chenilles
Qui récitent des poèmes en expirant des voyelles
Tant de questions existentielles

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s