Une autre langue.

Le chant que fait la langue est une image abstraite
Une odeur un souvenir un espoir qui se prête
Un mot ou deux pour se comprendre
Il est temps maintenant de se  mettre à apprendre
Les mots utiles et les mots secrets
Ceux qui se jardinent dans des livres fermés
Il est l’heure d’élargir encore un peu la pensée
D’approcher sous un autre angle les émotions dispersées
Il est temps de sentir  à nouveau dans la bouche le froid
Des hivers infinis des balalaïkas des costumes colorés
Le goût de l’ambre et de ses mystérieux reflets
De comprendre que tout reste toujours logé au bon endroit
Ni le temps ni l’oubli n’efface les phrases qui s’ancrent
Quelle que soit la langue dans laquelle tu trempes ton encre
Il suffit de chatouiller l’esprit et sans forcer le son
Les paroles affluent riches et sur tous les tons
Ô le son que font les langues
L’envie de lire à voix haute jusqu’à ce que tout tangue
Les vieilles formules jamais effacées
Les manuscrits chargés de très belles mémoires
L’envie d’aller chercher dans un autre répertoire
Des coutumes secrètes des conseils avisés

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une autre langue.

  1. Annick dit :

    J’adore! ❤️

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s