Oublier son visage (Son questi i crespi crini)

Inquiétude insidieuse que provoque l’absence
Obsession du souvenir des traits de celui qu’on chérit
Je veux me rappeler de chaque détail qui construit son essence
M’accrocher chaque instant à tout ce qui m’a séduit
De quelle couleur sont ses yeux
Non je ne parle pas de cette nuance commune
Je veux me souvenir de ce qui la fait une
Ses éclats ses lueurs ses abandons joyeux
Je veux me souvenir de la chaleur de ses cheveux
De chaque rayon de soleil qui fit changer leur teint
De leur lumière brillante aux reflets amoureux
Je veux garder cela tout cela m’appartient
Ce sourire cette bouche était-ce bien son paysage
C’est à devenir fou risquer d’oublier un trait de son visage
Il faut que je dessine à l’instant dans l’espace
Chaque courbe de mes mains porteuses de mémoire
Dans mon esprit confus un chant de désespoir
Si peu à peu elle s’envole elle s’évapore elle s’efface

Publicités
Cet article, publié dans VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s