A pied, à cheval….

Il n’y a que les poètes qui soient capables
D’écraser vos hivers pour en faire jaillir des printemps
De vous faire voyager le long d’une douce fable
A pied à cheval ou en voiture si précisément
Que les poètes qui voient les wagons en couleur
Les enfants des écoles comme de grands voyageurs
Et leurs paroles nous emportent au travers des étoiles
Sans perdre le cap dans un grand bateau à voiles
Il me semble que les enfants savent le faire aussi
Lorsque leurs rêves les promènent au travers de grands infinis
Où l’impossible est un luxe qui n’a jamais vraiment de prise
Les limites de l’esprit une leçon qu’on n’a pas encore apprise
Mais ils ne s’encombrent pas souvent d’inutiles passagers
De vieux adultes voyageurs par trop organisés
Pourtant peut être que là dans un coin de vos attentes
Une brise légère souffle vers un imaginaire qui vous tente
Un abandon de règles et de faits bien établis
Pour bien rêver il faut savoir sortir de son lit
Et si l’envie vous prend de lever l’ancre et d’embarquer
Regardez nous ne sommes pas loin juste au bout de ce quai

Publicités
Cet article, publié dans VOUS M'AVEZ DEMANDE D'ECRIRE, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s