Métropolitain

Je suis Ariane au labyrinthe entrée par erreur
J’aime tous ces visages chamarrés hauts en couleurs
Les reflets de tes yeux éclairés par d’autres soleils que le mien
La politesse inattendue d’un bel étranger serein
Le bouillonnement des âmes dans un flot ininterrompu
Un transport en commun c’est bien ce que j’ai reçu
J’aime les mouvements désordonnés de la foule en déshérence
Le ballet des heures de pointes organisé comme une transe
Les stations désuètes qui sont d’une autre appartenance
Les arrêts de prestiges pour notre gloire un fer de lance
J’aime ton manque d’angoisse qui frise l’insouciance
Alors que le danger te nargue tu comptes sur ta chance
Et je glisse comme en enfance dans un tunnel vertueux
Aux cavernes d’aciers les gens sont beaux et courageux
Pourtant je désespère à la vue d’une solitude
Un bout de couverture n’est pas une maison d’habitude
Prison publique d’une histoire invisible et silencieuse
Je déteste aussi l’odeur particulièrement sirupeuse
De ce vieil intestin pourri alliance des bas-fonds de misère
Et de tout ce que l’industrie sait faire de mortifère
Je déteste le bruit que font les roues sur tes rails de fers
Les bousculades insensées pour gagner un train de l’enfer
Ces agressions des sons qui me portent sur les nerfs
J’aspire ta laideur jusqu’à en être complètement à l’envers
Pourtant tu m’as conduit où je voulais aller
Je me sentais en toi un peu plus qu’un simple passager
Le cœur débordant de couleur que j’étais allée glaner
Tu m’en as pris un peu Dieu sait où tu iras la coller

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s