Le chemin.

IMG_2186IMG_2185

Le paysage est en coton
Sous les pieds des surprises apparaissent
Prennent consistance se livrent à demi-ton
Puis replongent dans d’obscures paresses
Tout est humide mes pensées dégoulinent
En perles accrochées sur des toiles d’araignées
Chaque pas me rapproche de ce que je devine
Et m’en éloigne par des sentiers parfois ignorés
Ce qui compte je le sais c’est le chemin
La boue qui s’écarte pour laisser place au lendemain
L’éternelle exactitude de l’instant présent
Être où l’on doit être juste au bon moment
Et si je n’apprends rien dans ce livre de souffrance
Je sais que dès demain j’aurais une autre chance

Publicités
Cet article, publié dans GAIA, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s