Défendre ses idées.

Je ne reconnais plus mon village
Alors que je croyais au peuple sage
A l’expérience trempée dans la terre
Ancrée dans la logique populaire
J’entends je lis des propos bien amers
Négation d’idées divisions qui s’opèrent
Partout s’étalent des slogans revanchards
Ils sont bien décidés à leur rentrer dans le lard
Devenir assassins gentille hypothèse du soir
Ressortir des greniers la vieille poudre noire
Ces gens qui sont contre et qui viennent d’ailleurs
L’étranger n’apporte t’il pas toujours le malheur
Ces écolos qui ne sont qu’ignorance saleté fainéantise c’est garanti
Professionnels patentés des zones d’indiscipline et de chaos
La colère vertueuse légitime le droit sur la vie d’autrui
Remi ton corps est un étendard cloué au poteau
Guerre de cailloux entre deux arbres intifada des idéaux
La maison forestière était un lieu si calme et si beau
Marquise des avenières à l’orée d’un chemin de traverse
Noblesse de notre terroir trahie par ses faiblesses
Tu n’étais pas avec nous dimanche matin me dit l’enfant
Comment lui expliquer qu’il y a des gens que j’aime dans les deux camps
Je déteste les propos dans la bouche de mes lutins
Obligée de leur dire qu’il y a peut être des gens bien
Qui pensent que ce n’est pas une bonne chose
Mais qu’ils ont raison de défendre une cause
S’il la croit juste et dans l’ordre de leur vie
Et qu’il le fasse dignement et sans mépris
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Défendre ses idées.

  1. Penninckx dit :

    pfff….et oui…. dans tous les conflits il y as des gens bien des deux cotés….
    et s’il y as des choses a apprendre aux lutins, c’est bien de toujours élargir leur horizon et ne pas croire que nous seuls avons raison . écouter son opposant et chercher avec lui un terrain d’entente et souvent la plus belle des victoire car celle ci est partagée.
    et si tous les lutins de la planète entendaient le même simple discours, alors l’humanité aura fait un grand pas en avant.

    Vous faite un beau métier:
    compléter , pondérer, finaliser l’éducation que donnent les parents, n’est pas de tout repos, et certainement pas toujours reconnu avec le mérite qui vous est du.

    courage… et gros bisous.

    quand on m’as dit qu’on parlait de mon village a la télé, jetait fier.
    un peu moins en voyant le sujet…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s