Premiers souffles.

 
Sous vos bouches à bulles ou à paroles éphémères
Un tout petit miracle s’est doucement et gentiment offert
Parce que le soleil brillait si fort pour un après-midi d’hiver
Et que tous les paramètres sans doute avaient virés au vert
Posée douce brillante dans des chemins experts
A fleur de son sans doute pour un chant qu’on espère
Ouverte à tous les vents Zéphyr ou bien tempête
Souriante est mon embouchure où des lèvres se reflètent
 
Patiente et bienveillante la joueuse de flûte les observait
Distribuant du hasard comme s’il en débordait
De toute part dans notre petit monde si bien ancré
Alors pour une fois pourquoi pas une peu de nouveauté
Prince et Roi se livrent à celle en qui ils ont confiance
Un petit souffle de notes lui fait de belles confidences
Elle sait qu’elle a gagné plus qu’elle ne possèdera jamais
Les âmes pures démultiplient toujours ce qu’on leur a donné
Publicités
Cet article, publié dans AUTISME ET BONHEUR, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Premiers souffles.

  1. Sylvie... dit :

    c’est beau la découverte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s