Bonne et heureuse année 2014.

J’ai délaissé la plume pour de folles échappées
Caressé l’amertume des inspirations évaporées
Négligé l’effort qui produit le flux de mots ordonnés
Bref je vous ai carrément laissé tomber
Mais pour l’an qui se porte il faut que je dépose
Pour ne pas faillir avant que la tradition se décompose
Quelques espoirs quelques souhaits
Souffrez que pour vous par ici j’en dispose
Quelques uns fragiles ou même secret
Il faudrait cette année que l’on repeigne en rose
Ce qui fut gris l’année écoulée
Qu’un geste un sourire peut être se promène
Sur vos lèvres par trop écartelées
Et qu’après un soupir un avenir vous emmène
Loin des soucis loin des chagrins
Chers amis voici je vous offre une main
Il faudrait que je boive un peu à votre santé
Un nectar doux lumineux et sucré
Que j’éclaire les scènes de joies
Ombre sur les misères et les désarrois
Il faudrait peut être que ma porte soit plus ouverte
Et pour moi si je regarde la colline toujours verte
Par la fenêtre qui donne sur le balcon
Je sais ce que l’avenir me réserve et je tiens bon
Mes amis mes amours cette année je vous la souhaite si bonne
Qu’elle inscrive pour toujours des notes douces qui résonnent
En vos cœurs et au fond des vos yeux des étoiles brillantes
Je vous souhaite une année belle à la fois douce et pétillante
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s