Sous un petit sapin.

Caché sous un petit sapin que je connais
Il se joue rouge carmin blanc et vert sans doute
Quelques carols vont trébuchant sur notre route
Sonner aux quatre vents d’hiver plein de gaité
 
Je résonne un peu bas un peu haut mais qu’importe
Le décor est planté jusque derrière la porte
Noël impatient clignote et respire dans
Le corps d’argent étouffant mille et un feux
 
L’air se parfume de nouveaux espoirs frémissants
Pas un souffle de trop pas un air de trop peu
De doux chants s’échappent des livres impatients
Et s’accrochent aux murs triolets ruisselants
Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s