Faire le vide.

Prendre plaisir à ne rien faire
Orchestrer ce temps de rien pour satisfaire
Dans sa grande exigence le moment serein
Ne négliger aucun aspect de son parfum
S’appliquer à ne lever le doigt sous aucun prétexte
Laisser filer ce qui compte ce qui se raconte
Eviter de penser de regarder le grand texte
Le scenario prévu se défiler n’en tenir aucun compte
Savourer sans grands écarts le vide qui s’installe
S’emplir le cœur le corps de cet espace intersidéral
Et flotter dans le néant hors des limites du corps
Communier avec l’inutile d’un commun accord
Résister aux pressions qui seront inévitables
Lorsque sera choisi l’autre versant l’instable
Ne faites rien avec beaucoup d’application
Point de départ pour de nouvelles émotions
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Faire le vide.

  1. bonois dit :

    Faire le vide
    Autour du quotidien aride
    C’est gagner les contrées
    De la salutaire paix…

    Merci beaucoup Tayana
    Joli jour
    Amitié
    A. Bonois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s