Jouer avec le coeur.

Comme une récitation pour un jour d’école
Un pied sur l’autre je sautillais devant mon pupitre
Puis partais en chantonnant les quelques notes folles
Qui s’ accrochaient à mon souvenir le titre
C’était une sonate de Vivaldi qu’on joue souvent avec Sagesse
Un petit temps délicat a explorer plus en finesse
Qu’avant mais je mélangeais les phrases musicales
Terminais par des paroles sans place au récital
Vais-je réussir à la porter au bout de mon cœur
A la jouer en ne pensant qu’à sa douce saveur
Sans un regard inquiet sur la page mémoire
Mignon et son papa en embuscade derrière la porte
Écoutaient en secret le bruit du vent qui se colporte
Public discret glissant dans le secret de mon fol espoir
Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Jouer avec le coeur.

  1. necjugiter dit :

    Vivaldi, tu as dit Vivaldi… franchement, je préfère les concertos ou la polyphonie sacrée, mais je veux bien les sonates aussi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s