Moi, je dis n’importe quoi.

Sa majesté inspirée par un démon passager
A entrepris de rêver au lieu de travailler à l’école
Il abreuve les géants de fausses paroles
Des réponses au hasard pour les faire enrager
Notre roi aujourd’hui n’a pas envie de travailler
Est-ce un souvenir de vacances qui le fait dérailler
Un pensée qui s’incruste et se met à tournoyer
Plus fort que les menaces qui ne le font ployer
A aucun prix aucune récompense ne le remet au pli
Tu ne le payes pas assez dirait les sujets avertis
Mais aujourd’hui les efforts sont hors de prix
L’esprit du roi s’octroi une plage de silence
L’oiseau lyre lui accorde une petite danse
Demain peut être les écarts seront finis
Promesse de roi qui sait adoucir notre courroux
Demain il sera un bon roi qui travaille beaucoup
Publicités
Cet article, publié dans AUTISME ET BONHEUR, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Moi, je dis n’importe quoi.

  1. Pebble dit :

    Magnifique ! Merci pour toutes ces poésies qui traduisent une telle sensibilité pour nos enfants que l’on dit pudiquement « différents » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s