Emmaüs

Matière à penser pour un euro les trois livres de poche
Vaisselle cadres vêtements pour quelques deniers
Evitant la benne à ordure ou l’oubli dans un vieux panier
Voilà que des objets s’offrent à nous sans reproche
Triés rangés comme dans un vrai magasin
Le plaisir de fouiner de fouiller pendant des heures
 Comme dans une malle de grenier avec au cœur
L’impression d’être utile à ces compagnons sans lendemain
Pour un temps mais qui se sont fabriqués une famille
Cet endroit si particulier à des odeurs de poussière
Mon allergie grandiose déchaine ses mille manières
Mais je tiens bon l’enjeu vaut la chandelle qui brille
Et je repars de là les bras chargés d’un nouvel avenir
Pour des breloques dépassées qui changent de destinataire
Leur chemin prend un tour qui ne devrait pas leur déplaire
Et ma planète adore tout ce qui peut resservir
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s