En sol mineur.

Nous voilà encore à pousser sur de l’air
Pour donner du sens à la matière
Et faire rêver le son sans manière
Ici il semble que tout ne soit que bruit et lumière
Dans les yeux d’Ingrid se dessinent des étoiles
Ceux de Christine malencontreusement se voilent
Il y a ici matière à se faire peur et matière à partager
Heureusement plus de peur que de mal le danger
S’éloigne de nous un ange l’air de rien nous protège
La musique qu’on lui sert l’a distrait de son manège
Il a levé les yeux trop tôt et l’homme est tombé dans un piège
Mais l’équilibre du son l’emporte et nous allège
Tout a été fait pensé réfléchi pour que ce qui nous anime
Flotte de terre à ciel et que le bonheur domine
Voilà pourquoi ceux qui ont tendu l’oreille ont reçu
Bien plus qu’un instant sonore il est probable qu’ils aient perçu
La vibration commune des cœurs qui entrent en résonance
Lorsque les fées s’agitent elle force l’amour immense
A se concentrer tout au bout de leur baguette magique
Et si cela fonctionne il en sort plus que de la musique
Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s