Regain

Va vers ton bel amant poser ton cœur sur son cœur
Va gentiment planter quelques graines de douceur
Un mot gentil par ci un regard doux par là
Oublie les rigueurs les aigres vengeances porte tes pas
Jusqu’à la lointaine et lumineuse demeure
Où se cachent reclus les souvenirs heureux
Rappelle toi de force pour que jamais ne meurent
Les gestes de tendresse les plaisirs du jeu
Que désormais les liens sacrés contiennent sans blesser
Cherche parmi tes trésors les fièvres oubliées
Réveille l’essence de l’être endormi sans passion
Et cultive sans relâche le jardin de tes émotions
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Regain

  1. necjugiter dit :

    à la bonne heure… j’aime l’allusion aux liens sacrés qui contiennent certains jeux… et selon moi peuvent transfigurer les plaisirs en joie
    merci de tes appréciations sur mon blog

  2. morin dit :

    j’essaie…
    ton poème est magnifique merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s