Sous les voûtes à l’écho tremblant.

Distiller des bouts de son pour extraire l’essence
Donner satisfaction aux reliefs de nos sens
Remplir de fleurs des déserts et des lendemains
Faire de la vie des sentiers parfumés à l’envie
Au bout de ce temps qui file en douce harmonie
Et laisser encore quelques soupirs en chemin
Aller chanter sous les voûtes à l’écho tremblant
Quelques phrases essentielles en rêvant
Et porter sans lassitude au fond de son panier
Une récolte de feuilles chargées d’espoirs sonores
Un bric à brac complet des milliers de trésors
Et quelques promesses de bonnes amitiés
Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s