Crépuscule.


A portée de nuit juste avant de toucher les étoiles
Des couleurs chaudes viennent tracer sur la toile
Un lendemain à ciel bleu
Réjouissant l’âme le cœur et les yeux
Habits de soirée pour fête qui s’improvise
Le crépuscule s’impose en divine surprise
Il ne reste qu’à savourer l’instant sans mesure
Jusqu’à ce que tous les contours se confondent
Que le noir s’infiltre dans notre conscience profonde
Et que nos rêves s’affichent dans cette salle obscure
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Crépuscule.

  1. Pati dit :

    Si seulement le noir pouvait ne pas trop s’infiltrer dans les profondeurs de nos consciences ! si seulement il pouvait éclairer les espaces sombres de nos nuits..
    Si seulement les rêves pouvaient en permanence faire que tous les contours se confondent, annonçant un merveilleux bleu tant attendu…
    ce n’est malheureusment pas toujours le cas…
    bisous Tayana.. contente de te revoir.. j’ai eu si peu de temps ces derniers temps..
    Pati

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s