Ma petite Lumière vascille.

Premiers souffles entrecoupés d’agonie passagère
Tes airs sont des ors précieux ma douce petite Lumière
Tes sanglots si discrets qu’on pourrait penser que déjà
Tu sais dompter la maladie et patienter comme une grande
Ton corps si chaud contre le mien je marche encore au-delà
De cette maison avec cette écharpe où tes rêves se tendent
J’envole quelques pensées de ciel pur pour t’élever avec moi
Dans des paradis secrets où les petites âmes s’ébattent en riant
Où les enfants ne sont jamais malades vivant sereins et confiants
Ton œil s’ouvre pour voir que je désespère de ce temps qui s’octroie
Malgré mes incantations de sorcières des droits sur ta santé
J’ai beau protéger tant que je peux ton univers un virus s’est incrusté
Publicités
Cet article, publié dans LES LUTINS, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ma petite Lumière vascille.

  1. Merci pour le lien et l’info pour l’émission de demain soir.
    Nous l’avions repérée et pensons bien la regarder.
    J’espere que vous allez bien et les virus n’ont plus qu’à bien se tenir.
    Bonne soirée .JF

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s