Préparatifs.

Mademoiselle ouvre ses ailes collectives
Et part avec ses copines au loin elle vise
D’autres manières de vivre d’autres coutumes
Elle taille dans la différence sans amertume
Sans idées préconçues
L’histoire de l’Europe à peine relue
Elle s’en fout elle est prête à croquer la cerise
Sur ce gâteau qui s’offre au dessus de sa valise
Ses souvenirs d’Allemagne sont des bonheurs d’enfance
Sa terre est un jardin qui n’a pas reçu d’offense
Publicités
Cet article, publié dans FAMILLE, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s