Coincée dans un concert.

Coincée entre trois flûtes je manque d’air
Un meuble mal placé m’empêche de bouger derrière
C’est tout petit c’est serré où sont mes repères
Où prendre la place pour laisser filer l’aura dans l’air
Un clair obscur me fait des misères
Cet endroit étouffe de son manque de lumière
Pas un instant je ne sens leur Dieu flotter dans l’air
Il y a de la fatigue dans certains visages austères
Contre toute attente pourtant le maestro libère
Des joies puissantes un bonheur de bien faire
Lui qui piaillait vociférait s’empêtrait quelques hiers
A laissé tombé ses angoisses meurtrières
Il laisse filtrer de son azur une confiance qui libère
Et distribue des bonheurs à chaque note légère
Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Coincée dans un concert.

  1. necjugiter dit :

    Intéressant, la place du chef… s’il est libre, il libère…

    Quant à Dieu, que tu ne le sentes pas, c’est conforme à sa nature… tel Gagarine qui ayant fait une orbite autour de la planète, redescendait en disant qu’il n’avait pas rencontré Dieu… s’Il existe, Il est au-delà… 😉

    merci de tes mercis et des bonnes nouvelles : un chemin qui s’ouvre ou se retrouve, c’est une espérance !!!

    • tayana2pense dit :

      Il arrive parfois qu’on sente une atmosphère particulièrement mystique, dans ces cas là, pour moi, Il y est. Mais là, il avait surement beaucoup à faire ailleurs. :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s