Ce qu’il y a dans l’air.

Respire au cœur de la lumière
Le vent du matin ou l’air du soir
A chaque bouffée un magie s’opère
A chaque inspiration un nouvel espoir

Paroles musiques chants secrets
Il y a toujours dans le fond de l’air
Quelque chose qui sert de repère
Quelque chose qui se transforme ou se crée

Qu’on le prenne ou qu’on le brasse
Il se dilue toujours en notre pur espace
Des courants qui mettent nos sens en éveil
Des airs frais qui nous émerveillent

Et glissant comme des sylphes lentement
Les souffles connus les souffles rassurants
Soupirs d’Eole semés aux quatre vents
Sortant en douceur de tous nos instruments
Publicités
Cet article, publié dans GAIA, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ce qu’il y a dans l’air.

  1. Bernie dit :

    J’ai respiré l’air du matin au goût de rosée déposée sur la pelouse…et maintenant, je tousse, je tousse….J’attends le soleil qui viendra réchauffer ma vieille carcasse…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s