IVRESSE RATEE

Frôler les bordures de l’ivresse
Aller goûter les tentations diverses
Lumières qui brillent fausses promesses
Sons sensations se logent en faiblesse
C’est bien ce que je voulais
Abuser des désinhibiteurs légalisés
Mais soit le temps mesquin s’est enfui
Soit les souvenirs éclairés de la nuit
N’ont réveillé qu’une odeur évaporée
Les reliefs inscrits dans des fragments d’images
Des clefs de rire déformées et sauvages
Il semble que le bateau m’ait laissé à quai
Le tableau mouvant qui se déforme et bouge
L’instant qui se ralentit dans des yeux rouges
Rien de tout cela ne n’est advenu
L’ivresse programmée lente et voulue
Minaude comme une belle inconnue
Rien ne se casse pas un fil ne se brise
Impossible malgré tout de lâcher prise
Le prisme inefficace n’a pas déformé ma vue
Je vois le monde aussi lucide que possible
Ce soir il semble que j’ai raté ma cible

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour IVRESSE RATEE

  1. Stephane dit :

    Il y a loin de la coupe aux lèvres… Bises, Stéphane

  2. Sabrina dit :

    a la tienne

  3. Sylvie... dit :

    mais il nous (r)enseigne toujours sur nous-mêmesj’espère au moins que la compagnie a été agréable (quoique… l’intention était peut-être d’y échapper)bises

  4. bibialien dit :

    Parfois le vin nous enivreParfois il nous attristeParfois il nous rend plus lucideJe préfère quand il me rend gaieBisous Pat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s