APRES

Longtemps après ma mort
Je poserai des lèvres de pierre
Sur l’horizon muet qui dort
Le cœur ouvert sans mes peurs d’hier
Je jouerai du silence pour mes pairs
Et ma place dans l’air sera la même qu’avant
Si mon esprit vole ce ne sera que pour faire
A peine plus qu’un peu de vent
Mes notes secrètes comme des baisers doux
Seront caresses d’un fugitif instant
Ce que jamais je ne jouais pour vous
Sera gravé sur marbre blanc
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour APRES

  1. Stephane dit :

    bonjour Tayana, moi aussi, je suis très sensible à ce poème et je crois que mon choix est fait pour le numéro 10, si tu vois ce que je veux dire… Bises, Stéphane

  2. bibialien dit :

    De chaque personneRestera une mélodieCertaines atonesD’autres pleines de vieBisous Pat

  3. Philippe dit :

    J’y lis la statue d’un musicien ? Hors sujet ?merci de tes passages et de ces mots qui s’envolent vers ce qui est beau… même dans l’au delà de notre expérience…

  4. janoelle dit :

    Tout simplement sublime !!!! Je trouve ce poème magnifique ; mais que de pensées sérieuses !!!! Heureusement, tu as encore de longues et belles années devant toi et encore tant de choses à réaliser. Bisous et à très bientôt j’espère.

  5. Mezzarina dit :

    ça doit être triste de penser à après sa mort ,moi , je n’y pense pas !je dois vivre jusqu’à ce qu’au moins mon fils ait du travail , une voiture , et un toit sur la tête ,je ne pourrais jamais reposer en paix sinon ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s