LUGNASAD

La roue de feu descend vers la rivière
Chargée de tout ce qui fut hier
Son avenir éteint dans l’eau pure et claire
Annonce le repos mérité de la terre
Elle descend vite d’abord pressée de rencontrer
Celle qui l’apaisera de toute son anxiété
Puis ralentit sa course pour donner aux enfants
Le temps encore pour préparer le dormant
Sépare-toi aujourd’hui de tout ce qui fut vain
Ou au contraire prend alliance et nouveau chemin
Car en ce jour Lug veille sur ce qui va se défaire
Et promet de réduire rancœur et vieilles misères
Ecoute aujourd’hui le poète sage et le poète fou
Ecoute le vent et les chants qui seront partout
Marche sous les arbres ouvre tous tes sens
Sert à la vie ce qui tu lui réserves de meilleur
C’est en ce jour que se déguste le bonheur
Pose-toi au sommet avant de retourner à tes errances
La nuit sera longue à traverser demain
Ce jour marque le temps de préparer ton destin
Publicités
Cet article, publié dans CULTURE CELTE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour LUGNASAD

  1. Sabrina dit :

    bon, d’accord, on a passé un super week end. Merci Lugnasad….enfin, pour ma part je dirais plutôt merci à nous tous….nous sommes les acteurs de notre viebiz

  2. fanfan dit :

    Une belle fête…Bises et bon dmanche(ps. la musique chez youtube…toccata et fugues)

  3. Sylvie... dit :

    Marche sous les arbres ouvre tous tes sensSert à la vie ce qui tu lui réserves de meilleurmerci pour ces belles paroles

  4. fanfan dit :

    Je vais faire comme les amis…De toute façon la musique de ce billet est belle.Je reviendrais vais me renseigner :-)Bisous

  5. cath dit :

    on a un peu de temps, non?

  6. Les Etellois dit :

    Dans un cas comme celui-là, un seul secours : mon moteur de recherche habituel.J’y vais…..J’en reviens.Je me sens maintenant plus à l’aise pour te dire que mon dernier billet était assez lugnasadien sans le savoir.Bises,Mo

  7. bibialien dit :

    On dirait un coucher de soleilOu ce genre de merveilleTout est beau tout est clairSi l’on ne regarde pas derrièreBisous Pat

  8. Faith dit :

    c’est un sacrée poème ,pas tout compris , mais j’aime comment il chante comment d’un mmot en découle un autre ,le chant de l’eau qui coule peut-^tre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s