GENESE

A cheval sur un soleil

Ouvert des grands yeux vermeils

Les pieds posés sur des étoiles

Couverts de sandales de voiles

Les bras levés vers l’infini

Les géants ont de drôles de manies

Flotte au vent sidéral les désirs

Les besoins les envies les soupirs

Une traîne de lait caresse la nuit

L’univers est vide Dieu s’ennuie

Il jette d’une main toutes ses billes

Une en tournant devient bleue

Sur la planète s’ouvre des yeux

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour GENESE

  1. Mumu la Grenouille dit :

    si Dieu daigne jeter un oeil sur la planète qu’il a créée, ça m’étonnerait qu’il s’ennuie, avec tout ce qui s’y passe !

  2. Zehava allias Pati dit :

    Et Dieu créa la terre, le soleil, les étoiles.. le vent, juste pour que l’enfant puisse rêver, et pour que toi tu puisse l’admirer.

  3. bibialien dit :

    L’imagination des poètesFait d’un lieu obsolèteUne histoire de fêteSans se prendre la têteBisous Pat

  4. Ladyreves dit :

    un tres bel ecrit je lis apr ici!!Bonne soiree et bonne nuit

  5. Les Etellois dit :

    C’est beau.Bises,Mo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s