JOUER PAR GRAND VENT

C’est un grand vent dans les voiles

Tempo fuyant aux feuilles qui se dévoilent

Et s’envolent proies du soufflant

C’est le jour d’un Eole constant

S’il manque une note c’est qu’elle s’égare

Échevelée par ce sournois qui sans égards

L’a portée plus loin qu’elle n’aurait voulu

Si quelques unes ont soudain disparus

C’est qu’une bourrasque s’était entendue

Pour délivrer le son d’une autre manière

Histoire de leur chanter sur un autre air

Une fugue mainte fois entendue

Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour JOUER PAR GRAND VENT

  1. bibialien dit :

    L’automne au printempsNous prend le tempsLe soleil devient lentOu n’a plus le tempsBisous Pat

  2. Mezzarina dit :

    c’est bien vrai que le temps a tourné ,le soleil pour echapper aux nuages se cacheet le vent s’amuse de nous en nous balançant ses bourrasques !!!le soleil , je l’ai vu cet après-midi , timide cherchant à savoirsi on l’avait trouvé ! entre les nuages ……………….

  3. Les Etellois dit :

    Au moins, ça ne sent pas le renfermé!Bises,Mo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s