SOUND PAINTING (Tayana2 pour Vincent lê Quang)

L’homme se tient debout

Face à des gens de hasard

Il leur a donné de son art

Quelques clés il joue

Il dessine dans l’air un langage

Une danse frénétique

Il provoque des lignes mélodiques

Fait naître des orages

Des surprises il sort de ses mains

Un aventure éphémère

Puissante et fragile légère

Des rêves matérialisés en sons divins

Il accède aux commandes

D’une dimension quasi mystique

Pas un instant je ne me demande

Ce qu’est cette musique

Publicités
Cet article, publié dans MA VIE EN MUSIQUE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour SOUND PAINTING (Tayana2 pour Vincent lê Quang)

  1. La Chouette Bleue dit :

    De l’art pur ! Bises et bonne fin de journée. Danyel

  2. Les Etellois dit :

    Comme tu la décris, elle est presque visuelle, cette musique.Bises,Mo

  3. Stephane dit :

    Plusieurs sens sont mis à contribution dans ce poème, amusante coïncidence (pour moi) et ça me fait penser à ma visite au Schloss Feudenberg, un endroit extraordinaire à Wiesbaden où, pour une fois, je n’ai pas fait qu’entendre la musique mais je l’ai vue. Vraiment, je l’ai vue. Vue vivre. La musique existe physiquement. Belle expérience, plus agréable à l’oeil qu’à l’oreille mais quel souvenir !… Bise, Stéphane

  4. bibialien dit :

    Joli hommageLoin d’être un ramageRendu non à un plumageMais un très bel adageBisous Pat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s