IGNORANCE

Ignorance

Pliée dans la conscience

Un gros tas

Mesurée

Effrayante quantité

Où s’imprègne mes pas

J’en sais le poids pourtant

Tu ne me crois pas

Mais j’ai aperçu en bas

Dans ce gouffre béant

Le bout du début

Des choses inconnues

Et j’ai eu peur

Tant de savoir pour si peu d’heures

Cependant j’avance encore

J’engrange beaucoup d’or

La soif ne s’éteint jamais

La source coule

Et le peu qui devant se déroule

Est un tableau composé

Un œuvre en évolution

Secrète intérieure

Apprendre est un bonheur

Une mystérieuse équation

Savoir une douce utopie

Qui berce le fil de la vie

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour IGNORANCE

  1. Les Etellois dit :

    Oui, c’est une utopie, mais qu’avons nous d’autre? Et savons nous seulement ce que nous avons?Bises,Mo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s