JE VOUDRAIS M’ENNUYER

Je croyais bien ne pas avoir perdu de temps

Mais du temps je n’en ai plus pourtant

Je n’ai plus le temps de projeter des rêves dans le futur

De lézarder dans ma crevasse tout près du mur

Est-ce que ce sont les nuits d’hiver qui mangent mon jour

Où mon temps à perdre qui s’est enfui pour toujours

Dès le réveil j’ai mangé ma journée

En trois millions fois six de futilités

Des choses importantes il paraît

Des occupations subtiles ça se pourrait

Mais moi ce que je veux c’est du temps à ne rien faire

Du temps comme il faut pour m’installer au vert

Aligner mes orteils sur un lit de fortune

Ne pas bouger juste rêver au temps où dans la lune

Je m’ennuyais naguère je m’ennuyais d’un rien

Ca ne m’arrive plus c’était pourtant très bien

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour JE VOUDRAIS M’ENNUYER

  1. Stephane dit :

    Troublantes sensations contagieuses. Et moi, ai-je encore la chance de m’ennuyer ? Soudain, je me demande… "Est-ce que ce sont les nuits d’hiver qui mangent mon jour " ou est-ce que c’est l’ennui de l’hiver qui ronge les jours ? Qui les rognent… Bah, de toute façon, sur ce coup-là, j’ai confiance, il reviendra le temps de l’ennui. Il est comme le temps des cerises. Et si l’ennui était saisonnier ?Stéphane

  2. fanfan dit :

     
    C’est un peu comme
    une question que je me pose parfois
    Pourquoi le temps n’est pas le même
    que lorsque j’étais jeune :-))
    Ben oui, je trouve qu’il passe de plus en plus vite..
    Bises
     

  3. Philippe dit :

    hé bé, lève-toi deux minutes plus tôt… et prends ce temps-là… mais j’ai du mal à croire que tu écrives ce que tu écris si tu n’as pas le temps d’y penser… en revanche, comme toujours, c’est bien dit !

  4. Les Etellois dit :

    A qui le dis-tu? Quand on est retraité, on est censé avoir du temps à ne savoir qu’en faire. Les amis encore actifs s’étonnent de ce qu’on peut bien faire de nos journées. Et on ne sait trop que répondre. En fait, on n’a pas le temps!Bises,Mo

  5. bibialien dit :

    Je n’ai pas vu ta mise à jour
    Ca merdasse
    Un peu comme ton com que tu décris nullasse
    Mais qui me plaît juste par son détour

  6. bibialien dit :

    Il est vrai que dans les jeunes années
    Une journée paraissait durer une semaine
    Une semaine semblait devenir un mois
    Et le mois des milliers d’années
    Le temps ne passait pas pareil
    On attendait tout le temps monts et merveille
    On voulait approcher le soleil et son orbite
    Mais ça ne passait jamais assez vite
    Aujourd’hui tout semble aller trop vite
    Même au repos on s’agite
    De peur de ne plus avoir assez le temps…
    Bisous Pat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s