POUR QUELQUES NOTES CHANTEES

Elle a chanté dans ma nuit

Le son de sa voix

Est un doux soleil de joie

Qui m’éveille de l’ennui

Et transmet le choix

Jouer ou ne pas jouer

Le modèle s’impose de soi

Coule délicieux finalement imposé

Elle réveille le sens

Muse qui s’échappe un instant

De son application intense

Pour partager un moment

Elle explique le vent la pluie

Elle chante un rayon de soleil aussi

Elle entrouvre une porte

Et l’on aperçoit un petit bout

De la patience qu’elle transporte

Bienveillante assise sur un tout

De savoir inné de fleurs envolées

Elle aime quelque chose et quelqu’un

Et tout cela se mélange

Ca lui donne un doux regard d’ange

Et de la douceur au bout de ses mains

L’air de vivre dans un jardin

Comme une nymphe au bord d’un bassin

Publicités
Cet article a été publié dans MA VIE EN MUSIQUE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour POUR QUELQUES NOTES CHANTEES

  1. Sylemoi dit :

    Joli texte! des fois je regarde ces statues, et je me demande, j’imagine celle qui a posé, avec patience pour nous offrir ce spectacle.
    Bonne soirée
    Sylvie

  2. bibialien dit :

    Aimer quelque chose chose ou quelqu’un rend différent
    Un épanouissement s’installe alors, un sourire latent
    Quelque chose d’inconscient ou non, un amour des gens
    Une vie pleine et sans peine qu’on aimerait partager tout le temps
     
    Bisous Pat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s